Nicolas Sarkozy

Que penser alors du rôle de l’état français dans le respect et l’application des droits de l’Homme, dont le plus fondamental, la liberté d’expression ? Après cela, Nicolas Sarkozy se permettra de faire la leçon à la Chine ou la Lybie dans le respect de ces droits. Le gouvernement français n’a finalement rien à envier au kremlin. Notre liberté s’arrête là où la leur commence. Point final.

Même si Nicolas Sarkozy est le premier à soutenir la liberté d'expression il lui arrive parfois de ne pas toujours la respéctée, preuve flagrante sur cette vidéo avec la caricature de Plantu (caricaturiste du journal "Le Monde"):*

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site